Toyota by Lentz

 

BY LENTZ - Votre concessionaire TOYOTA à Schifflange/Foetz

Venez découvrir notre show-room, présentation de toute la gamme TOYOTA, véhicules de tourisme et utilitaires.

Que vous soyez particulier ou professionnel, nous avons une solution adaptée à vos besoins.

Presse
Toyota et hydrogène : Disponible pour l'europe en 2015 Imprimer
Vendredi, 25 Avril 2014 14:42

Toyota-et-hydrogene-un-nouveau-succes-annonce-93598.jpg

Lors du Salon de Genève, le directeur de Toyota Europe a affirmé que la première auto du constructeur hydrogène verrait le jour dès 2015.

 

Alors que le concept hydrogène FCV-R était présenté à Genève, Toyota clarifie les choses sur le planning à venir pour cette technologie. Didier Leroy, directeur de la marque en Europe, a annoncé que Toyota allait commercialiser une auto à pile à combustible fonctionnant à l'hydrogène dès 2015 : " Nous nous préparons à être capable d’en produire des dizaines de milliers par an d’ici 2020".
Une chose est sûre, si Toyota réussi à respecter cet emploi du temps, il sera une fois de plus le premier à lancer une auto utilisant une nouvelle technologie en grand nombre (après la Prius). S'imposer deux fois, sur l'hybride et sur l'hydrogène, cela serait une réelle réussite pour le Japonais. Quant au prix de cette future auto, Toyota parlait déjà en 2010 d'un tarif d'environ 40 000 €. Avec la généralisation de la technologie dans les trois ans à venir, il y a fort à parier que celui-ci sera à la baisse.
 
 

L'hydrogène dans l'automobile, c'est un peu le même problème que l'hybride à ses débuts, en pire. La technologie est connu

e mais tout ce qui l'entoure (production d'énergie, stockage...) est complexe. Du coup, les industriels et les constructeurs automobiles semblent un peu se regarder en se demandant si un groupe osera se lancer à fond dans l'hydrogène. Il se pourrait d'ailleurs que ce soit Toyota qui allume le premier la mèche puisque la marque nippone prévoit de lancer l'an prochain sa première auto hydrogène. Sauf qu'il ne s'agira pas d'un bête véhicule servant à jouer la vitrine technologique, mais bien un produit destiné à faire monter les ventes au fur et à mesure des années.


L-hydrogene-chez-Toyota-des-2015-76937.jpgUne chose est sûre aujourd'hui, on semble y croire chez Toyota. Le patron de Toyota USA, Jim Lentz, a même annoncé qu'il était encore plus « impatient » que ses collègues japonais. Il espère voir la Toyota hydrogène sur son sol rapidement mais déclare qu'il faudra probablement environ 10 ans avant que les ventes de véhicules hydrogène atteignent 500 000 unités par an.


« Après avoir vu le produit, son autonomie, ses qualité dynamiques, la façon de faire son plein, nous pouvons dire que nous sommes beaucoup plus optimistes que nos collègues japonais, probablement cinq fois plus optimistes. Il est juste question maintenant de savoir combien pouvons-nous en produire », a-t-il commenté.


L'électrique provoquait la même attente lors des premiers lancements, souvenez-vous. Mais lorsque l'on fait un premier bilan, on se rend compte que nous sommes bien loin des espoirs suscités par l'auto branchée. L'hydrogène profite tout de même de deux avantages importants sur l'électrique (temps pour faire le plein, autonomie) qui ont le pouvoir de faire la différence. Et Toyota pourrait, pourquoi pas, ouvrir la voie une nouvelle fois, et faire bouger les industriels pour développer un réseau d'infrastructures. 
 
Toyota Land Cruiser restylé Imprimer
Mardi, 10 Septembre 2013 14:55

 

LAND CRUISER

 

Le 4x4 le plus connu chez Toyota en Europe, c'est bien le Rav4. Mais il existe un modèle bien plus imposant  au catalogue de la marque nippone : le Land Cruiser.

 

Ce dernier vient justement de recevoir un restylage. Le Land Cruiser possède une place particulière chez Toyota puisque le baroudeur japonais est présent depuis plus d'un demi-siècle au catalogue de la marque.

 

La septième génération qui est actuellement vendue par Toyota bénéficiera pour sa part d'un restylage qui commence déjà à faire parler de lui, avant sa présentation officielle au salon de Francfort. Esthétiquement, les formes globales du Land Cruiser ne changent pas, les évolutions se trouvant plutôt dans les détails avec un bouclier avant redessiné ou encore les nouveaux feux avec l'adoption de feux à LEDs.

 

A l'arrière, on notera  la présence d'une barre chromée. De nouvelles jantes seront disponibles sur ce Land Cruiser ainsi que certaines nouvelles peintures, comme le bleu, vert, noir et bronze.  Toyota à intégré un nouveau écran 4,2 pouces qui affiche un certain nombre d'informations sur les caractéristiques en franchissement.

 

 Les motorisations ne changent pas : le Land Cruiser a toujours droit au quatre cylindres 3.0 diesel de 190 ch tandis que la version longue SW profite du V8 4.2 développant 272 ch.

LC2 LC4 LC3
 
Toyota Hybrid-R Concept Imprimer
Mardi, 10 Septembre 2013 12:18

 017E00D706617962-photo-salon-francfort-2013-toyota-yaris-hybrid-r-conceptAu Salon de Francfort, Toyota démontre une nouvelle fois son savoir-faire dans l'hybride avec une version ultra-sportive de 420 chevaux sous forme de concept de sa citadine, la Yaris Hybrid-R.

A l'image de ce que fait le constructeur japonais au championnat du monde d'endurance, Toyota veut montrer que sportivité peut rimer avec une motorisation hybride. Pour ce faire, c'est le concept Yaris Hybrid-R qui sera la vitrine technologique de la firme nipponne à l'occasion de la biennale allemande.

Pour l'évènement, Toyota donne donc du muscle et de la testostérone à sa citadine. Reposant sur une Yaris trois portes, le prototype associe une motorisation essence de 300 chevaux à deux blocs électriques. Au final, les roues avant sont entrainées par un moteur quatre cylindres 1,6 l turbo à injection directe développé par la division sportive du constructeur japonais alors que les roues arrière sont entrainées indépendamment par deux moteurs électriques de 60 chevaux chacun, identiques à ceux de la Yaris de série.

 

Au total, la petite nipponne affiche une puissance de 420 chevaux. Les moteurs électriques se rechargent lors des phases de freinage et offrent toute leur puissance lors des phases d'accélération.

 

Comme pour le prototype utilisé en endurance, le concept stocke l'énergie accumulée dans un supercondensateur qui présente une meilleure densité de puissance et des vitesses de charge/décharge plus élevées par rapport à la batterie traditionnelle.

 

 2HD3HD4HD5HD

 

 Pour aller avec cette motorisation spéciale, Toyota offre un look de voiture de course à sa citadine. Les éléments de carrosserie ont donc été revus et un nouveau bouclier avant plus sportif est au rendez-vous, comme de nouvelles jupes latérales. L'arrière est en harmonie avec la face avant de la voiture et le constructeur japonais offre des jantes de 18 pouces à son modèle.

A bord, là encore la sportivité est de mise avec la présence de sièges baquets Recaro recouvert de cuir et d'Alcantara bleu. De l'Alcantara, on en retrouve également sur le volant alors que le levier de vitesse est situé près du conducteur. Place également à un pédalier similaire à celui de la GT86.

A noter que le conducteur bénéficie d'un mode route et d'un mode piste qui permet aux blocs électriques de développer une puissance combinée de 120 chevaux pendant 5 secondes.